Je reviens aux affaires ! Bon , je reviens piano , allanguissimo , déshydrato mais bon !

Je viens tout juste de retrouver les clefs , enfin les mots de passe et autres gracieusetés qui font le bonheur des internautes avides de surfer ! Et tenez vous bien ( tenez vous mieux ! comme eut dit feu Desproges qui ne ménageait pas sa peine pour raconter des conneries ) JE L’AI NOTE !

Vous me direz que , depuis le temps , j’aurai pu le noter et ne point le perdre et vous auriez raison !

Mais à bien regarder dans le tiroir de mon petit bureau , j’ai découvert 56 post-it , 38 mots de passe , 115 codes secrets et un raton laveur ! Et ce crétin n’a même pas eu l’honnêteté d’avouer que les morceaux manquants étaient de son fait ! Alors hein ? les codes secrets façon puzzle , çà m’a pris un temps fou pour les reconstituer !

Bon , me voilà et c’est bien là l’essentiel ! Non pas d’ailleurs que j’avais grand-chose à vous raconter mais juste envie de vous redire mon attachement et mon envie de ne pas vous perdre de vue ! Mais soyez gentils la prochaine fois , REDONNEZ-MOI MES CODES D’ACCÈS NONDIDIOU !

Cela étant , je ne peux m’empêcher de ronchonner dans mon coin sur tous ces codes , ces mots secrets , y’a même des questions secrètes auxquelles nous sommes sensés être les seuls à répondre ! Genre : le nom de naissance de ton arrière grand-mère maternelle ou la couleur fétiche du nounours de ta future petite nièce !!!! Moi qui doit m’y reprendre à 3 fois pour tomber pile sur le prénom de mes fils ! et je ne parle même pas de leurs âges respectifs ou de leurs dates de naissance ! Pourtant j’y étais en première ligne ! Mais la mémoire commence à me jouer des sales tours ! Et dire que je me moquais de ma mère y’a encore pas si longtemps pour les mêmes raisons !

Passons ! J’ai retrouvé le chemin de vos blogs ( une fois n’est pas costume comme on dit chez Armani ) .

Et je vais de ce pas prendre de vos nouvelles !

virtuellement votre…

Un petit moment que j’hésite à fermer ce blog devenu assez ….inutile ? inconséquent ? chiant ?

Comme d’habitude , biffez la mention qui vous parait la plus adaptée ! oui , même si elle ne vous a rien fait !

Pourquoi fermer ce blog ? parce que çà coûte cher en gaz , électricité , charbon…..énergie quoi !

Parce ce que , comme à mon habitude , j’ai encore perdu les clefs pour rentrer chez moi , les codes , les mots de passe etc…..et que je viens juste de les retrouver !

Oui , je sais , je suis assez bordélique , je perds tout !

Et la motivation n’y est plus trop !

Pourtant , vous m’avez tous manqué et je vais , de ce pas , vous rendre une petite visite !

J’aviserai ensuite ! on dit que l’appétit de lire vient en mangeant alors je vais déguster vos récentes publications !

 

çà dîne à l’huile !

Ouf ! les fêtes de Noel sont passées ! plus qu’un réveillon et nous serons tranquilles pour un an !

J’aime pas trop ces fêtes de fin d’année , j’vous l’ai déjà dit l’an dernier , vous n’écoutez pas ou quoi ?

Mon menu était simple : en entrée céleri rémoulade , puis poulet aux hormones tout blanc et à peine cuit et en dessert une crème renversée , exprès par terre ! non parce que , si on fait un menu de réveillon délicieux , l’an prochain , ils voudront recommencer !

Vous allez me dire ( oh allez , je vous connais depuis le temps ! )  que si ces fêtes me pèsent autant , je n’avais qu’à  inviter personne , et ce n’est pas faux !

Mais les traditions ont la vie dure , la famille , les amis ,  beaucoup pensent que Noel est une si belle fête de famille !

On vous invite et on s’invite ! Difficile de refuser ! Alors je fais ,  mais mal , pour dissuader !

En vérité , mon céleri n’était pas si rémoulade que çà , je l’avais mélangé à des sardines écrasées ! hein ? c’est dégueulasse ? je confirme : c’est ignoble !

Du coup , les murmures autour de la table commencent à laisser planer l’ombre d’un Alzheimer assez prévisible et les moues de dégoût ( à cause de l’entrée ) se transforment assez vite  en regards biaisant de désolation ( pôvre ! à son age ! c’est malheureux ! elle ne sait même plus faire la cuisine ! jamais elle ne nous aurait servi pareille horreur quand elle était plus jeune et bla-bla-bla….)

Bref ! tous les ans mes ruses de sioux pour les décourager ne marchent pas et tous les ans on remet çà ! si çà se trouve , l’année prochaine je vais leur faire un vrai bon repas et c’est çà qui va les inquiéter !!!!!

En plus , la petite réflexion qui me vient à chaque fois c’est : faut quand même qu’ils m’aiment pour revenir tous les ans malgré ma cuisine indigne !

Bon , c’est pas l’tout mais j’ai un cours de cuisine ce soir moi !

Ah oui parce que j’ai oublié de vous dire : je ne sais VRAIMENT  pas cuisiner et j’ai acheté 150 boîtes de sardines en date limite de péremption et je ne sais quoi en faire !

 

 

Enfermée dehors !

Voilà une semaine que je suis enfermée dehors !

Tremblante et transie sous les pluies d’orages qui déversent  leurs larmes d’été !

Incapable de faire entendre mes cris de rage et de désespoir tandis que le tonnerre tonne comme si c’était sa vocation première , comme s’il voulait étouffer mes cris !

J’ai toqué de mes poings rageurs à vos portes et vos fenêtres et personne ne répondait !

J’ai eu peur ! très peur de ne plus jamais pouvoir entrer le mot de passe qui me ferait enfin revenir sur wordpress lire vos histoires de vie , vos contes et vos sympathiques anecdotes !

Mon fils est le responsable de cette tragédie , lui qui a utilisé un cleaner ou autre balai-brosse pour faire un brin de nettoyage ! intention très louable au départ mais du même coup , tous mes  » favoris » se sont évanouis dans la nature : la banque , la caf , les sites où j’accédais d’un clic ferme et assuré ! tout à coup , il faut refaire tout son réseau , rechercher les codes d’accès , les mots de passe-passe , les pseudos…..pffff !

Tout une trame lentement tissée de fins réseaux , de bouts de vies , de rencontres , de VRAIS gens que j’ai eu peur d’avoir définitivement perdu…..

Gros coup de chaud je vous l’avoue , je n’en menais pas large !

J’ai assez facilement retrouvé le chemin de la banque et de toutes ces petites fonctions qui font notre quotidien et dont on peut se passer quelques jours .

Mais WP m’a fait barrage pendant une semaine ! salauds d’amerloques ! j’ai dû utiliser toutes mes ruses de sioux les plus tordues pour m’introduire enfin dans ce bunker et retrouver ma petite place au milieu de mes followers ….

Plus de peur que de mal au final mais….

Ah j’allais oublié l’essentiel :

Vous m’avez manqué ! contente d’être revenue !

Du coup , je planche sur un petit concours à vous proposer d’ici peu !

De passer , le temps n’a pas cessé….

Je me demande parfois où je m’étais égarée pendant que le Temps passait dans mon dos….

Car le Temps est un sournois , qui profite toujours de l’instant où vous regardez votre toute petite fille dormir dans son tout petit lit pour la transformer en une adulte de 31 ans qui attend un bébé à son tour !

Vous transformant du même coup en grand-mère pour la cinquième fois !

Le traître !

Je trouve que le Temps est aussi un lâche , il vous fait croire que vous l’avez ( le temps ) et dans votre dos tricote une armure en arthroporose et vous la glisse sur les épaules…..

Un sournois je vous dit !

Toujours à inventer des jolies formules pour inciter à la consommation : prendre du bon temps , passer le temps , arriver à temps , temps-poriser , prin-temps …..le tout en temps pour temps!

Mais qui nous parle des contre-temps , des temps de travail , des temps d’attente , des temps de chien hein ?

Un lâche sournois doublé d’un menteur !

Et que dire de l’imbécile qui prétend que le Temps , c’est de l’argent hein ? si c’était le cas , mon banquier cesserait de me prendre pour une vache à lait non ?

Bon alors me reste plus qu’à prendre du temps pour savourer la bonne nouvelle : une nouvelle Pépette dans la famille pour l’entrée de l’hiver !

Allez ! je lui tends déjà les bras, tant qu’elle arrive à temps….

C’est la grand’messe mes frères !

Des heures que je suis retenue là , contre mon gré ! Que dis-je ? des semaines ? des mois peut-être ? J’ai perdu la notion du temps !

Enfermée avec 3 autres prisonnières dans une sorte de gros tuyau au goût métallique , sans air et sans lumière.

Je voudrais pouvoir trépigner un peu pour délier mes muscles mais c’est impossible , nos mouvements sont comptés , nous devons nous épargner , il y va de notre survie.

De temps en temps , nous repérons des bruits autour de nous….des hommes viennent , nous déplacent , nous transportent , nous bringuebalent et , au fur et à mesure des jours , notre espoir d’être délivrées s’amenuise .

Une voix crie parfois :  » Elles seront prêtes pour la grand’messe les petites chéries !  » .

Ces mots ne sont pas pour nous rassurer : la grand messe nous évoque plutôt des sacrifices sur un autel et nous ignorons à quelle sauce nous serons dévorées !

Notre angoisse est à son comble !

Pourtant , la vie était bien belle autrefois : élevées à la campagne , courant , sautant sur des herbes folles , des terrains vagues comme de vraies sauvageonnes…..le bon temps de la liberté !

Depuis notre capture , seul , un mince espoir de nous échapper le jour de la fameuse  » grand’messe » nous tient en alerte et nous permet de tenir….

Nous fomentons à voix basse des plans d’évasion , nous rêvons que nos gardiens relâcheront leur attention un seul petit moment et là ….là , ils verront de quel bois on se chauffe !!!!

Et le grand jour arrive enfin !

Le bruit , la foule , les acclamations , nous restons tremblantes dans notre caisson de fer quand ils ont ouvert , enfin , notre prison !

La terre ocre du stade , les raquettes qui nous fouettent la peau …..les gens debout qui nous encouragent …..oui , c’est bien la grand’messe du tennis :  Roland Garros !!!!

Comme nous sommes fières alors d’être de simples petites balles jaunes  , élues d’entre les élues !

 

J’ai pas pris mes gouttes durant 3 mois : çà s’est vu ou pas ?

Voilà , voilà , je suis revenue après plusieurs mois d’incarcération !

Quand je dis  » incarcération » , n’y voyez pas la triviale et bestiale incarcération dans des murs , non, quand même pas !

J’étais incarcérée dans ma propre tête , incapable de sortir du labyrinthe de mes pensées , figée dans des duels et des choix que j’avais du mal à trancher !

Des choix cruciaux hein ? pas du genre : beurre ou confiture ? ou avec ou sans glaçons ?

Nan ! des choix de vie , lourds de conséquences ou ma légendaire bonne humeur ne m’a servi à rien et où ma faconde habituelle n’a cloué le bec à personne !

J’étais donc là , bras et idées ballants , au bord du vide à me poser des questions essentielles et priant Bacchus qu’aucun vent ne me poussasse traîtreusement , invoquant successivement tous les renégats de la pensée libre et sirotant quelques  mojitos fraîchement cueillis du matin , quand un éclair ( mi-café-mi-chocolat et trois-quarts vanille poivrée) m’a décapsulé les neurones et conforté dans mes choix :  il me fallait donc réagir , me décider , me montrer ferme et cesser ces errances de la pensée a-positive !

J’ai donc sauté le pas !

Heu , pas dans le vide hein ?

J’ai tranché !

Désormais , c’est moi qui ferai la vaisselle les lundis , mercredis et vendredis et je ne sortirai les poubelles qu’une semaine sur deux !

Ouf ! comme vous voyez , il était temps de trancher car 3 mois sans sortir les poubelles commençait à énerver sérieusement  mon entourage !

Contente d’être de retour et avec toutes mes facultés mentales retrouvées !