Brèves de jardin

On pourrait craindre , du moins le croyais-je moi , qu’être à la retraite me détacherait quelque peu de toutes les contraintes de la vie ordinaire….

Mais que nenni !

Il s’en faut de peu que je ne reste debout toute la nuit pour soutenir les manifs , que je n’utilise une barque pour aller chercher mon pain  ou que je m’inquiète à juste titre de savoir si notre selectionneur national tient des propos racistes ou pas !

L’actualité nous rejoint quelque soit notre statut….

Et c’est très bien ainsi ! du coup je me sens obligée de commenter et çà , c’est tant pis pour vous !

On ne peut pas rire de ces innondations qui vont laisser des tas de gens sur le carreau…..enfin….quand ils reverront les carreaux ! Mais on peut tout de même pester contre la déforrestation , tous les arbustes , les taillis , les fossés suprimés qui avaient leur utilité , bref , le rechauffement climatique certes mais la connerie humaine et l’avidité me semblent également suspects !

Les manifs , j’en ai toujours fait parce que c’est dans ma nature et ma culture ( merci Papa ) et je m’amuse toujours autant d’entendre les gens se plaindre  » d’être pris en otage  » !

Mais si on fait des grèves et des manifs qui ne gênent personne……à quoi çà sert ?

Quand à l’autre trouduc footballeur qui prétend ne pas avoir été selectionné à cause de ses origines maghrébines ……de qui se moque t-il ?Visiblement il a fait le con , s’est acoquinné avec des voyous et a des comptes à rendre à la justice ! je ne vois même pas où il y a débat !

Et moi qui pensait n’avoir que mon jardin et mes livres à commenter…..tant pis pour vous , je reviendrais !

 

 

 

 

La mamie : le retour!

C’est vrai que çà ressemble à un titre de film , que çà a le goùt d’un feuilleton  » télévirtualisé  » ( depuis le temps que je l’annonce !) mais cette fois , c’est vrai !

Ch’uis r’viendue ! En quelques semaines j’ai quitté mon job , pris ma retraite , déménagé , cramé mon ordinateur , ma parabole ( hé ho , çà va pas non ? à quelques semaines de Roland Garros !!!! ) , bref , j’ai sorti ma tête des cartons , pris quelques repéres ici en Sologne et……me voilà disponible pour visiter vos écrits , écouter vos cris ( de joie ou de révolte) , partager vos émois ( et moi et moi et moi ) !

Alors à très vite mes z’aminautes !

Tous mes vieux

Vous êtes sérieux ? Vous n’avez pas cru réellement que j’allais vous souhaiter la  » bonané sans thé y prospérité  » ?

Pas moi ! pas aujourd’hui ! et pas à vous !

En même temps , plus j’y réfléchit et plus je me dit : si ce n’est pas moi qui m’y colle , en Janvier et à tous mes amis virtuels , fidèles d’entre les fidèles depuis si longtemps , qui va le faire ?

Ne cherchez plus , personne ne prendra ma place sur ce coup-là !

Alors je cède à la pression populaire , les traditions et les menaces de déshéritages qui me sont parvenues et je vous envoie à tous mes

MEILLEURS VOEUX 2016 !

 

çà dîne à l’huile !

Ouf ! les fêtes de Noel sont passées ! plus qu’un réveillon et nous serons tranquilles pour un an !

J’aime pas trop ces fêtes de fin d’année , j’vous l’ai déjà dit l’an dernier , vous n’écoutez pas ou quoi ?

Mon menu était simple : en entrée céleri rémoulade , puis poulet aux hormones tout blanc et à peine cuit et en dessert une crème renversée , exprès par terre ! non parce que , si on fait un menu de réveillon délicieux , l’an prochain , ils voudront recommencer !

Vous allez me dire ( oh allez , je vous connais depuis le temps ! )  que si ces fêtes me pèsent autant , je n’avais qu’à  inviter personne , et ce n’est pas faux !

Mais les traditions ont la vie dure , la famille , les amis ,  beaucoup pensent que Noel est une si belle fête de famille !

On vous invite et on s’invite ! Difficile de refuser ! Alors je fais ,  mais mal , pour dissuader !

En vérité , mon céleri n’était pas si rémoulade que çà , je l’avais mélangé à des sardines écrasées ! hein ? c’est dégueulasse ? je confirme : c’est ignoble !

Du coup , les murmures autour de la table commencent à laisser planer l’ombre d’un Alzheimer assez prévisible et les moues de dégoût ( à cause de l’entrée ) se transforment assez vite  en regards biaisant de désolation ( pôvre ! à son age ! c’est malheureux ! elle ne sait même plus faire la cuisine ! jamais elle ne nous aurait servi pareille horreur quand elle était plus jeune et bla-bla-bla….)

Bref ! tous les ans mes ruses de sioux pour les décourager ne marchent pas et tous les ans on remet çà ! si çà se trouve , l’année prochaine je vais leur faire un vrai bon repas et c’est çà qui va les inquiéter !!!!!

En plus , la petite réflexion qui me vient à chaque fois c’est : faut quand même qu’ils m’aiment pour revenir tous les ans malgré ma cuisine indigne !

Bon , c’est pas l’tout mais j’ai un cours de cuisine ce soir moi !

Ah oui parce que j’ai oublié de vous dire : je ne sais VRAIMENT  pas cuisiner et j’ai acheté 150 boîtes de sardines en date limite de péremption et je ne sais quoi en faire !

 

 

C’est la grand’messe mes frères !

Des heures que je suis retenue là , contre mon gré ! Que dis-je ? des semaines ? des mois peut-être ? J’ai perdu la notion du temps !

Enfermée avec 3 autres prisonnières dans une sorte de gros tuyau au goût métallique , sans air et sans lumière.

Je voudrais pouvoir trépigner un peu pour délier mes muscles mais c’est impossible , nos mouvements sont comptés , nous devons nous épargner , il y va de notre survie.

De temps en temps , nous repérons des bruits autour de nous….des hommes viennent , nous déplacent , nous transportent , nous bringuebalent et , au fur et à mesure des jours , notre espoir d’être délivrées s’amenuise .

Une voix crie parfois :  » Elles seront prêtes pour la grand’messe les petites chéries !  » .

Ces mots ne sont pas pour nous rassurer : la grand messe nous évoque plutôt des sacrifices sur un autel et nous ignorons à quelle sauce nous serons dévorées !

Notre angoisse est à son comble !

Pourtant , la vie était bien belle autrefois : élevées à la campagne , courant , sautant sur des herbes folles , des terrains vagues comme de vraies sauvageonnes…..le bon temps de la liberté !

Depuis notre capture , seul , un mince espoir de nous échapper le jour de la fameuse  » grand’messe » nous tient en alerte et nous permet de tenir….

Nous fomentons à voix basse des plans d’évasion , nous rêvons que nos gardiens relâcheront leur attention un seul petit moment et là ….là , ils verront de quel bois on se chauffe !!!!

Et le grand jour arrive enfin !

Le bruit , la foule , les acclamations , nous restons tremblantes dans notre caisson de fer quand ils ont ouvert , enfin , notre prison !

La terre ocre du stade , les raquettes qui nous fouettent la peau …..les gens debout qui nous encouragent …..oui , c’est bien la grand’messe du tennis :  Roland Garros !!!!

Comme nous sommes fières alors d’être de simples petites balles jaunes  , élues d’entre les élues !

 

Pause mimicale

Un vent de face , un chemin parsemé d’ornières et me voilà contrainte de baisser la tête pour voir où je mets mes pieds….

A mon âge , faudrait pas que je me  » fasse » un fémur….

Alors pour avancer à mon rythme , aider mon  » geek » à trouver sa voie sans que je perde la mienne , j’ai besoin de faire une pause.

Voui voui c’est vrai , vous n’êtes pas au courant de nos derniers déboires !

Mon ado , au demeurant très bon élève ( d’ailleurs….je me demande d’où il tient ce talent….) a voulu tout d’abord faire de la micro-technique ! bon , certes , allons-y ! deux années à fond , bons résultats mais au moment d’attaquer la dernière ligne droite , l’année du bac…..il décrète tout à trac qu’il n’est pas fait pour bosser en usine et qu’il voudrait , comme son père ( et là , je cite :  » passer sa vie le cul sur un tracteur ! « .

Étonnée mais compréhensive ( moi aussi , j’ai toujours eu du mal à bosser en usine ) je passe une bonne partie de l’été à trouver une école agricole , négociant même ( en vain) une entrée directe en 1 ére , j’inscris , j’achète (une liste longue comme le bras)….et voilà-t-y pas qu’au bout de 3 jours le gamin me balance  » qu’il ne parle pas le « fils-de-péquenot » couramment et qu’il n’entrave que dalle au discours de ses congénères……qu’il ne trouve aucun intérêt à ces cours  et que d’ailleurs il a choisi l’agriculture au pif , un peu pour faire plaisir à son père !

Que dire de mon sentiment à ce moment là ?

Envie de pleurer ? de secouer quelqu’un ? d’utiliser le cri primal ?

Aujourd’hui , après une belle remise en question ( de part et d’autre) et une reprise du dialogue , le geek sort enfin la tête de son ordi et de sa vie virtuelle pour…..faire un apprentissage en pâtisserie !

Nous sommes donc en pleine recherche d’un maître de stage , d’une école , d’un scooter , d’une piaule , que sais-je encore ?

Besoin d’une petite pause vot’ Mimi !

Mais je reviens très vite !

 

Ali-copé et les 40 voleurs !

On croit avoir tout vu , tout lu et tout entendu mais chaque jour nous apporte son lot de stupéfaction et de perles rares…

Moi qui aimait , jadis , commenter de ma plume acidulée les travers de nos porcs-politiques et les bons mots des têtes blondes peroxydées de la télé-vie-réalité , j’avais fini par renoncer , prise de vitesse par une nouvelle mesure : la sottise/minute !

Bref , je me contentais, pour mon exercice quotidien , de lire et relire les transmissions écrites de mes jeunes collègues , celles de la génération SMS et de savourer leurs « perles » à petits coups de lecture sensuels , comme on déguste une glace : lentement , avec délice , laissant couler sur mes doigts le trop plein de saveur pour mieux m’en pourlécher plus tard….un vrai régal !

Entre les malades qui deviennent  » manteaux » , les règles basiques de grammaire et d’orthographe bafouées , les obligeant à tirer à la courte paille pour choisir entre les  » c’est , s’est et sait » …..j’ai même lu que certains patients étaient  » zygothiques » et d’autres souffraient de  » l’attention artérielle » ….

Des mois que je me nourris de ces petites amusades quotidiennes pour ne plus risquer de commenter l’actualité !

Mais parfois , trop c’est trop !

Que Ali-copé et ses 40 voleurs  lance une souscription pour que leurs adhérents remboursent les malhonnêtetés  éhontées de Sarko et Vanzetto …….c’est ……du pur nectar ! Je bois du petit lait et pourtant , c’est bientôt l’heure de l’apéro ! huuuuuum ! c’est bon çà !

Y’ a tout de même des mecs qui ne doutent de rien !

Du coup , les bleuettes de mes petites collègues vont me paraître bien fades !

Quel briseur de rêves ce Copé-racketteur !