Ecolo-responsable vous avez dit ?

Demander sa retraite , c’est une démarche qui pourrait paraître un peu amère , la fin d’un cycle , la « vieillerie » qui s’installe , la solitude et une issue fatale au bout.

Mais pour les optimistes , c’est forcement le début d’autre chose , des RTT tous les jours , plus aucune obligation !

J’ai sauté le pas ! J’ai fait ma demande et le premier avril ( comme un dernier pied de nez) je serai officiellement « radiée des cadres » , ce qui parait assez vexant de prime abord mais signifie que je ne ferai plus partie des travailleurs !

Trop tôt pour jouir de mes rentes ( la décote , çà pique un peu quand même !) mais pas trop tard pour profiter de ce que la vie voudra bien encore me laisser !

Et d’ailleurs , pour compenser la perte de mon pouvoir d’achat , j’ai déjà des idées !

D’abord , investir dans un rouet : avec tous les poils de chien-chats que je ramasse tous les jours , y’a sûrement moyen de filer enfin un bon coton pour tricoter des pulls à tous les  » chiens-chiens à sa mémère  » . Ils ne seront pas plus ridicules qu’avec tous les impers et chapeaux assortis dont on les affuble !

Et puis , mine de rien , c’est assez écolo-responsable comme on dit !

Pourvu seulement que je ne me piquasse point le doigt car je n’ai pas prévu de dormir 100 ans et de me faire réveiller par la bave d’un crapaud ou le baiser d’un prince !

Des idées , des projets , oui j’en ai !

Récupérer  l’herbe tondue pour me déguiser en Cofidis , faire le tour de France en vélo d’appartement , élever une chèvre l’été pour tondre la pelouse et en faire un méchoui à l’automne…..ah mais non ! et comment je me déguiserai en Cofidis après ?

Bon , vous le voyez , je fourmille d’idées aussi sottes que grenues mais çà demande encore un petit peu de rangement !